Gaz de ville.

Publié le par Ashir

Bouira/Raccordement au gaz de ville10 800 habitations seront reliées

La Direction de l’industrie et des mines (DMI) est porteuse d’un programme qu’elle a présenté à la commission ministérielle et qui comporte le raccordement au gaz de ville des localités de Khabouziar, Aïn Turk, Ath Laksar, Raouraoua, Bir Ghbalou, Hizer, Taghzout et Aïn Aloui.

Ces agglomérations représentent approximativement 10 800 foyers établis dans un rayon évalué à 346 km. Quand le projet soumis à la tutelle prendra corps, le taux de couverture en matière de gaz de ville dans la wilaya de Bouira s’élèvera à 58% alors qu’il est actuellement à moins de 40%.

l est utile d’indiquer que 17 localités ont profité du raccordement en gaz de ville.

Ces patelins représentent 33 804 habitations, et ce, à la faveur d’un réseau de distribution d’une distance de 757 km. Comme il est vrai aussi que d’autres projets de raccordement ont été accomplis précédemment.

A l’exemple du projet ayant touché l’agglomération de Ath Mansour, lequel est en cours d’achèvement et dont l’avancée des travaux a été estimée à 85%,  il y a aussi celui de la commune d’El Esnam qui a connu une extension afin de toucher d’autres demeures et dont le nombre est fixé à 194, pareillement à la localité de Aïn H’djar qui a inclu 230 foyers.

D’autre part, 1 756 maisons relevant de la commune de Chorfa bénéficient du même réseau de distribution de gaz de ville.

Idem pour 628 autres foyers de la commune d’Ahnif. Par contre, les communes d’El Adjiba et Ighrem doivent attendre l’accomplissement des réseaux de distribution en application

Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article